5 chaussures nuisibles à la santé des femmes après 45 ans

Lorsqu’elles choisissent des chaussures, les femmes ont tendance à se concentrer sur leur apparence, tandis que le confort et la fonctionnalité passent au second plan. C’est une grave erreur, surtout pour les femmes de plus de 45 ans. Après tout, des chaussures belles mais inconfortables sont dangereuses pour la santé. Les médecins ont depuis longtemps formé l’anti-rating approprié – le voici.

Chaussures à talons hauts
Il est tout à fait normal que les modèles à talons hauts ou à crampons, c’est-à-dire ceux dont les talons sont cinq centimètres ou plus au-dessus des chaussettes, soient considérés comme nuisibles. Dans ces chaussures, bottes ou sandales, une femme se déplace presque comme une ballerine – sur la pointe des pieds.

La majeure partie de la charge repose sur les embouts. Le centre de gravité du corps est déplacé vers l’avant, la colonne vertébrale est courbée de façon anormale. L’équilibre doit être maintenu par les muscles du bas de la jambe et du dos, qui sont donc constamment tendus. Par conséquent, la marche fréquente sur les crampons entraîne des problèmes de santé : ostéochondrose, pieds plats, arthrite et arthrose.

Même avec un dos de qualité et un coussin confortable, les conséquences désagréables sont difficiles à éviter : le pied dans les chaussures à talons hauts se déplace involontairement vers l’avant, ce qui entraîne la formation d’ampoules et de cors.
Les chaussures à talons constituent le plus grand danger. Chez eux, le pied n’est pratiquement pas fixé, il glisse dans le talon de la chaussure. Tout cela provoque des spasmes musculaires et ligamentaires lors de la marche et s’accompagne de luxations, de pincements, voire de fractures.

Chaussures sur le quai.

Les chaussures ou les chaussures à semelles compensées ne sont pas la meilleure option pour une femme d’âge mûr. Chez eux, le pied en marchant ne peut pas se retourner de la manière habituelle, du talon aux orteils, ce qui rend la démarche instable.

Les amateurs de plates-formes sont menacés par des pieds plats et des articulations déformées. Il n’est pas rare non plus qu’un ligament de la cheville se déchire : la plateforme ne permet pas de sentir la topographie du trottoir et d’y réagir correctement sans solliciter les muscles et les ligaments.

Tongos
Les modèles ouverts – slaps, vietnamien, sabo – sont conçus pour la plage ou le bain, mais pas pour une utilisation quotidienne. Le principal danger ici est l’absence de toute fixation qui maintiendrait les chaussures au pied.

Vous devez constamment soutenir la semelle avec vos orteils, de sorte qu’ils s’étirent trop. La douleur se manifeste au niveau du soulèvement du pied, des chevilles, puis des genoux et de la colonne lombaire. De plus, les tongs et les ardoises sont peu hygiéniques. La peau de leurs pieds n’est pas protégée de la poussière et des coupures, ce qui peut provoquer une inflammation.

Sync et corrections par ogie
Les chaussures chaudes populaires australiennes peuvent également nuire gravement à la santé des femmes après 45 ans.

La semelle mince n’est pas conçue pour être portée régulièrement dans les conditions de la rue urbaine. L’absence de talon peut provoquer des pieds plats ou, s’il est présent, le renforcer. En outre, la jambe de ces bottes souples et larges ne bénéficie pas d’un soutien adéquat, ce qui entraîne une mauvaise démarche.

Sneakers
Voici un autre choix de chaussures de tous les jours qui est loin d’être optimal pour une femme adulte, et pas seulement parce que les modèles sportifs ne rentrent pas dans une garde-robe élégante.

Les baskets, en règle générale, n’ont pas de suppinateurs, donc la voûte plantaire n’est pratiquement pas soutenue, il n’y a pas d’amortissement. Cela conduit à des pieds plats et à l’arthrose. En outre, une mauvaise position du pied est préjudiciable à la colonne vertébrale, menaçant de provoquer des douleurs dorsales et une ostéochondrose.

Il existe de nombreuses alternatives qui allient beauté, confort et sécurité. Une femme qui se soucie non seulement du style, mais aussi de la santé, a le choix : dans les magasins, il y a maintenant une très large gamme de chaussures.

Add Comment